Derniers articles

mardi 28 juillet 2020

Barricades - adaptation télé!

Le chantier aura duré un an.
Un temps court en production télé! 
Grâce à Paola Grieco, les droits de Barricades,  dessiné par Jaypee et sorti en janvier 2018 chez Gulf Stream éditeur  ont été achetés par les productions And So on, puis adaptés en deux téléfilms de 45mn chacun par  Thomas Boullé et Catherine Rambert. J'ai été - et c'est visiblement suffisamment rare pour le mentionner - consultée et intégrée à toutes les étapes de la scénarisation. De même, différentes associations LGBTQI +  ainsi que l'A.N.T ont été contactées pour cette adaptation. 
Ce qui change par rapport à Barricades ? Eh bien, il s'agit d'une famille, avec sœurs et parents qui se déchirent, Sam devient Juju et passe par un circuit classique (bloqueurs, hormones, suivi psy). L''adaptation est vraiment très réussie. Le propos de notre bande-dessinée est respecté - et le choix du casting est particulièrement pertinent puisque c'est Andrea Furet, jeune comédienne transgenre, qui interprète le rôle de Juliette. Odile Vuillemin (Profilage, L'Emprise) et Jonathan Zaccaï (Infidèle, Le bureau des légendes)incarnent les parents de la jeune fille. 
Vous trouverez ici et des articles évoquant le début du tournage. 


Quant à moi, je tiens ici à remercier : Paola Grieco, Hubert Besson, Jean-Philippe Chabot, la team de Gulf Stream éditeur, Stéphanie Nicot, Rémi Rouzies, Delphine Ravisé-Giard, les associations Homogène et ANT. 
Je souhaite vraiment que cette histoire, quelle que soit sa forme, touche le plus de personnes possible!

#transidentite #ilouelle #barricades #fieredetreunealliee

vendredi 19 juin 2020

Le Fracas du silence

Tiril voulait devenir chanteuse. Ou diplomate. Ou avocate. Et musicienne. Tiril était joyeuse, insouciante peut-être. Avec une vie sociale, un BFF - Mikkel - et même un petit copain. Mais voilà. Tiril a été victime d'un accident.Tiril est devenue aphasique. Et ses rêves, sa vie, ont volé en éclats. 
Trois années ont passé, depuis le drame. Trois années de repli sur soi, d'isolement progressif, de rage de plus en plus mal contenue, entre anciens "amis" harceleurs", parents étouffants à force d'être surprotecteurs et A., A., la petite voix dans sa tête, le journal intime cynique, la meilleure ennemie imaginaire, toujours là pour lui rappeler la réalité, et ses failles, mais aussi la pousser à continuer d'écrire, même si c'est devenu la chose la plus difficile du monde. Heureusement, il y a son groupe de métal  qui lui permet de hurler, se défouler, dans un micro,Mikkel est toujours là, qui essaie de l'aider, jusqu'à ce que leur amitié dérape. Et Tiril se retrouve seule. Seule avec sa peur de vivre et de ne jamais guérir, avec sa colère contre Freia, la chanteuse à la mode qui a volé sa chanson, contre Amena, cette jeune Syrienne qui parle aussi mal qu'elle et tente de lui "voler" Mikkel, contre elle-même et son aphasie. Et puis, au  fil des semaines, des saisons, Tiril sort de sa coquille. Grâce à Amena - la fille la plus sympa et la plus ouverte du monde -, grâce au joïk, ce chant si particulier des Sami qui dit votre identité, ou simplement une émotion, un élément. Et surtout, grâce à elle-même. Car Tiril évolue tout au long de ce très très beau récit, et se bat pour se libérer de ses chaînes mentales et émotionnelles, pour réapprendre à vivre et aimer. 




De belles chroniques ici  et
Pour découvrir le joïk : hop!

#scrineo #norvege #handicap #musique #adolescence #adoencolere #coupdecoeur

mercredi 15 avril 2020

Changement de cap ?

... Ou simplement : évolution!
Les contrats éditoriaux signés ou en cours de signature, pour 2021 amorcent une évolution dans mes envies d'écriture et mes projets. Les romans à venir s'adressent à un public plus jeune (à partir de 10 ans) et correspondent à des thématiques - notre rapport à la nature, aux autres espèces - qui me me semblent de plus en plus essentielles à l'heure où il devient urgent d'ouvrir les yeux sur le monde et son avenir.
J'ai passé beaucoup de temps à trifouiller dans les bas-fonds de l'âme humaine, au point d'en avoir la nausée. Je ne dis pas que je n'y retournerai pas, mais pour le moment, j'ai un peu envie de changer d'air. 
Ca n'empêchera pas les autres projets : romans graphiques adulte et adolescents, romans YA ou adultes... 
Mais ces deux projets dont vous ne saurez rien de plus pour le moment me tiennent vraiment à coeur, alors je voulais en parler. 

Sinon, pour patienter pendant le confinement jusqu'à la sortie de mon prochain roman, Des Oeillets sur Antigone, aux éditions Scrinéo, vous pouvez écouter la lecture d'un extrait en cliquant sur l'image.
https://www.youtube.com/watch?v=wZ3bojS3Buo&fbclid=IwAR1CGyrFitx_tW1gPr9SqtM1U4Sx6Q2X85imwwGKmy6G0dfK5ERQ1HiST_c


Sachez également que je répondrai à vos questions à propos de ce roman auquel je tiens énormément sur Instagram, grâce à la super équipe des éditions Scrinéo, vendredi prochain!